2018: les voeux du Président

Chers amis,

La saison 2017 a été un succès relatif. Trois belles régates pour cette deuxième édition du challenge métrique de l’Atlantique, mais une participation toujours peu faible: Kerhuen, nouveau venu, et Joker ont donné l’exemple en courant les trois épreuves. Auguste premier à participé à deux courses. Cybèle une course seulement, tout comme Bagheera VIII, accidenté à la Belle Plaisance, dès la troisième manche.  Joker et Kerhuen remportent donc cette deuxième édition du challenge métrique de l’Atlantique, chacun dans leur categorie.

Un beau championnat du monde, avec la participation de neuf nations (Australie, Bahamas, Allemagne, Hollande, Norvège, Suède, Suisse et Italie et France) à Bénodet, début septembre, où, du fait de la date choisie par le Yacht Club de l’Odet, 28 bateaux seulement se sont retrouvés (rappelons que Copenhague 2016 comptait plus de 40 bateaux). Six équipages français sont toutefois venus se mesurer à la flotte mondiale, en classique et évolution. Une belle victoire des deux équipages bahaméens en moderne, allemands et suisses s’imposant respectivement en évolution et classique.
Et seulement 5 bateaux, dont un seul francais, Joker,  à l’Open de France, courru pour la seconde fois à Cannes, les dates des Régates Royales étant trop proches de ce mondial. Une victoire sans appel des bahaméens de nouveau.
Quelles conclusions tirer?
Nous ne naviguons pas assez en flotte pour obtenir des résultats, et ce,  malgré nos efforts et ceux de l’AMA, la flotte française des 5.5 ji reste trop peu active.
Des bateaux sont à vendre cet hiver: trois classiques, Kerhuen, Wistful, et  Nirvâna, et un moderne, Lafayette, superbe plan Meier-Schmidt (94) en bois moulé verni. Informez vos amis. Il nous faut augmenter notre flotte, qui accuse une récession certaine, alors que les flottes européennes restent très actives.
De nouveaux bateaux aussi: Cerise, moderne, a changé de main. Pan, AUT 14 , a gagné Douarnenez. Gageons que ces nouveaux venus rejoignent le circuit.

Quel programme en 2018?

Troisième saison pour le challenge métrique de l’Atlantique, où nos 5.5 ji font belle figure au milieu des 8 m et des 6 m, sur les étapes de Benodet (fin juin) , la Trinité (mi-juillet), et Noirmoutier (début août). Et deux épreuves facultatives à la Baule et Port-Louis.

Le mondial 2018 se disputera en août, à Cowes. N’en doutons pas , ce sera un succès, le club invitant n’étant pas moins que le très chic Royal Yacht Squadron.

Et pour clôturer la saison, l’Open de France à Cannes , à l’occasion des Régates Royales où les conditions d’accueil et de mise à l’eau sont toujours remarquables. Ce choix permet la venue de nos amis Suisses, Italiens, Hollandais et Allemands.

Créons également une bourse des équipiers: chaque nouveau venu apprécie nos bateaux, sportifs, vivants et tactiques. Ce vivier permettra à tous les bateaux de naviguer.

Alors en 2018, retrouvons ces près serrés, barrés à deux doigts quel que soit le temps, ces vents arrières légèrement contre-gités,  et le plaisir de régater. Sans oublier cependant les règles de course et le fair-play nécessaire, lorsque des bateaux de poids et de longueurs différents, mais de vitesse comparables courent ensemble.

Souhaitons à nos bateaux et à leurs équipages une très belle année 2018. Il nous restent encore trois à quatre mois d’hiver pour comprendre l’art complexe du réglage de ce foc étroit (du creux dans le bas!) ou de la tension de bastaque.

Bonne année à tous et à très vite sur la ligne.

Jean-Bernard Datry
Association Française des 5.5 ji

 

UNACITA-ISTRES |
COS toujours... |
livr'ados |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association des Personnes O...
| INFOPLANETE
| chansons pour Haiti