Archives pour la catégorie Régates 2012

Worlds Championship 2012 – Boltenhagen

Worlds Championship 2012 - Boltenhagen dans Régates 2012 5.5m-ic-world-championship-2012-peter-kaehl-413

Comme d’habitude pour un tel évènement… Bienvenue chez les furieux!

Finalement, ce sera: une météo très variable (d’air erratique à forte brise orageuse en passant par mauvais temps gris), mer variable comme un lac (on est quand même en Baltique), et pas deux fois la même tactique, surtout si on pensait au bout d’une semaine comprendre un peu comment « çà fonctionne » sur le site…

routes-worlds-1 dans Régates 2012

Quelques enregistrements de traces pour débriefer… tout n’est pas là et al tendance groupée à l’ouest de la baie du début n’a pas forcément duré!

Cela fera des bons et des mauvais coups… Malheureusement, on commence plutôt par ces derniers et les bons bords de la fin ne permettent pas de remonter assez au classement! On vit ainsi partir Korrigan bien placé sur la ligne à la bouée, avec le groupe de tête de flotte, pour un vent oscillant gauche avec une bascule prévue du même bord, vers le sud… pour avoir avant la première bouée une énorme bascule droite! La queue de flotte n’avait même pas osé en rêver…

5.5m-ic-world-championship-2012-peter-kaehl-603

Korrigan tout juste à la bouée, bon départ lancé. Les suédois seront OCS….

Enfin, Korrigan verra son équipage faire de bonnes choses et de moins bonnes. Toujours est-il que la fin sera meilleure que le début, cela progresse donc encore! mais malheureusement, au fil des années le niveau global de la flotte des 5.5 semble progresser tout autant. « Cà n’est jamais fini! »

Mais quand même, un safran séparé simplifie bien les choses, en particulier avec un temps à grains plutôt brusques, et évite certaines figures de style classiques!

5.5m-ic-world-championship-2012-peter-kaehl-292

 

 

En condensé, quant à la « Royal Kaag Classic Cup », édition Boltenhagen 2012

En condensé, quant à la

La Coupe Classique sera plutôt serrée… Korrigan s’y est un temps bien débrouillé: non content de finir la 3ème manche franchement devant les suédois, il s’adjuge une temporaire 1ère place au général en forçant le classement avec deux OCS au détriment de GER 33 et SWE 50. Las, le même couperet d’OCS s’abat sur Korrigan le lendemain à la quatrième manche! Et la dernière manche courue pour la coupe en fera plus évoluer le classement (ce qui permettra de suivre les passionnants match-races entre Jussi avec Addam4 – FIN 49 et Christian avec Artemis XIV – NOR 57). Korrigan sera donc 3ème pour cette édition 2012 de la Royal Kaag Classic Cup…

En espérant qu’une flotte plus compacte rééquilibre les chances pour les championnats du monde, face à tous ses classiques modifiés!

5.5m-ic-world-championship-2012-peter-kaehl-71 dans Régates 2012

Korrigan et Blueprint – GER 33, vainqueur cette année de la Royal Kaag Classic Cup

 

 

 

Quelques nouvelles de Boltenhagen – Royal Kaag Classic Cup

Extrait du site 5.5class.org

 

Gurvan Jaouen (FRA 19) successfully pulled off a tricky tactical game in the third race of the Royal Kaag Classic Cup. He forced Lutz von Meyerinck (GER 33), who was leading with two first places, to cross the starting line just a few seconds too early which meant an OCS disqualification for the German. The French crew won the race and edged in two points above von Meyerinck’s Blueprint at the top of the leader board. But tomorrow’s conditions may favour the Blueprint. “Our boat loses a lot of speed during tacking and takes a while until it’s back at full speed because of a different rudder. Blueprint can maintain a much faster speed in these shifty winds”, Gaouven explains. During the 50th World Championship which will also take place in Boltenhagen (September 10 – 15, 2012) he is hoping for a better chance. “In a larger field even the faster boats are a bit slower, so it is more about the tactics”, the Frenchman says after the day’s prize giving on the event pontoon at the Weiße Wiek.

Quelques nouvelles de Boltenhagen - Royal Kaag Classic Cup dans Régates 2012 DayOne-PeterKaehl151_e8c7fe70d8

So far, so good!

Trophée Christian Hauvette: des régates serrées, donc de la tactique et un peu de manoeuvre…

Trophée Christian Hauvette: des régates serrées, donc de la tactique et un peu de manoeuvre... dans Régates 2012 hauvette1

La flotte aux abords de la bouée sous le vent

La météo de cet été breton a souvent été décriée… Mais le WE de canicule des samedi 18 et dimanche 19 août a bénéficié de conditions superbes.

IMGP6471 dans Régates 2012Le comité de course du Yacht Club de l’Odet  s’est montré excellent; dans un temps au vent faible et très variable, il a fait preuve d’une belle dextérité pour réussir à lancer et valider 7 manches, chacune d’un peu plus d’une heure. La flotte des 5.5, composée de Korrigan – FRA 19, Bagheera VIII – FRA 43, Nirvana – FRA 46 et Penn K III – FRA 51, a lutté à couteaux tirés, naviguant très groupée et avec de nombreuses évolutions de positions relatives au cours des manches.

Les premières manches établissent l’enjeu: si Korrigan emporte la première, Penn K III s’accorde la deuxième et Bagheera VIII s’adjuge la troisième! La dernière du samedi, sous forme de parcours côtier, ramène la flotte vers l’Odet et Korrigan passe le Coq en tête.

Le classement n’est donc que juste dégrossi et semble volatile alors que la flotte appareille tôt le dimanche, pour un premier signal d’avertissement avancé à 10h00. Le vent est encore en effet léger, très instable et sa survie au delà de midi n’est guère certaine…

Ces trois manches seront étonnement différentes, avec une similitude toutefois: les risées présentes sur la zone de départ aux 5 minutes s’évanouissent subrepticement au moment même de franchir la ligne!

La première manche du dimanche se caractérise ainsi par un premier bord de près particulièrement léger où nos bateaux ne laissent pas de sillage. Korrigan et Nirvana tentent la gauche du plan d’eau, même assez loin pour le premier, tandis que Penn K III et Bagheera VIII prennent à droite sur le bord apparemment rapprochant. L’air reviendra par la gauche, mais l’écart ne se crée pas encore… De bascule en bascule, de risée en molle, Korrigan l’emportera finalement.

IMGP6455-300x201La deuxième manche du jour est marquée par une spectaculaire bascule et donc un magistral changement de parcours. Lequel coûtera sa première place à Penn K III, qui marche très fort dans ces petits airs: son équipage se méprend sur le nouveau cap de la bouée sous le vent. Il se retrouve alors dernier sur le bord de portant et bataillera pour remonter sur ses prédécesseurs… Korrigan sera alors un peu plus dégagé de ses poursuivants immédiats et gagne cette 6ème manche.

 

Quant à la dernière manche, l’axe de parcours en sera encore franchement décalé par rapport aux précédentes. Là encore les oscillations sont nettes et surtout l’inversion du courant, maintenant de flot, se fait sentir.  Les bords de près sont encore aussi incertains et les passages de bouées serrés, mais les bords de portant se révèlent encore plus discriminant.  Il faut aller chercher les bords du cadre du plan d’eau, en étant relativement lofé, ce qui n’est vraiment pas coutume pour nos 5.5! A ce jeu Korrigan s’en sort bien et la chance d’une bonne tactique l’amène à passer la dernière ligne en tête, de même que Bagheera VIII se placera superbement sur Penn K III en prenant l’intérieur à la dernière bouée. Sans lui arracher toutefois la deuxième place…IMGP6526-300x201

Les résultats seront ainsi les suivants:

  1. Korrigan, à Gurvan Jaouen (CV Ecole navale – YCO)
  2. Penn K III, à Jean-Michel de Poulpiquet (YCO)
  3. Bagheera VIII, à Jean-Bernard Datry (YCO)
  4. Nirvana, à Yves Duclos-Grenet (YCF)

CLASSEMENT-HAUVETTE-300x76

hauvette-ligne

Korrigan – FRA 19 au passage de la dernière ligne d’arrivée

 

hauvette-vainqueurs

Un équipage finalement pas peu fier…

C’est ainsi que Korrigan est le deuxième à inscrire son nom sur les plaques de ce Trophée Christian Hauvette, après Nirvana l’an dernier.  Similitude amusante: les deux premiers à l’emporter sont de vrais classiques. Notre jauge vieillit bien! Enfin, tout est ouvert pour l’an prochain: le Trophée sera disputé par une flotte assurément internationale, en prélude aux Championnats d’Europe, en parallèle de la Royal Kaag Classic Cup et de la Hanko Evolution Cup.

Coupe de Cornouailles – Trophée Christian Hauvette, 18 et 19 août

Les régates de la Coupe de Cornouailles – régates d’été maintenant traditionnelles, pour les 5.5m et monotypes – organisées par le Yacht Club de l’Odet auront lieu les 18 et 19 août prochains. Pour les 5.5m, ce sera en plus la deuxième édition du Trophée Christian Hauvette: Nirvana – FRA 46 l’avait remporté l’an dernier. Quel nom succédera cette année sur la plaque du tout nouveau trophée?

L’YCO apprécie particulièrement de savoir sur quels bateaux compter, ce avec toujours un minimum… de préavis: l’avis de course et le formulaire d’inscription sont maintenant disponibles, ne tardez pas à leur faire suivre! Il semble que l’on puisse déjà compter sur Korrigan – FRA 19, Bagheera VIII – FRA 43, Lafayette – FRA 45, Nirvana – FRA 46, Joker – FRA 50, Penn K III – FRA 51. Aura-t’on la joie de voir s’ajouter à cette flotte Matavaï – FRA 48, maintenant vannetais, et peut-être Warrior III – FRA 44 et Scatoulista VI – FRA 58 si le chemin d’Arcachon à Bénodet ne paraît pas si long que çà?

fichier doc avis de course Coupe Christian Hauvette 2012-1

fichier doc fiche d-inscription Coupe christian Hauvette 2012-5

Voiles de Noirmoutier – Lissac Classic 2012

Voiles de Noirmoutier - Lissac Classic 2012 dans Régates 2012 bagheera-lissac

Bagheera VIII – FRA 43 peu après le départ, favorable bouée, d’une manche de vendredi

Le nom a évolué, pas le lieu ni la formule… C’est donc une intéressante flotte de métriques, de dragons et requins qui s’est retrouvée au large du bois de la Chaize du 2 au 5 août dernier à l’appel du CVBC.  La météo s’est révélée changeante, accueillant les premières manches du vendredi avec une bonne brise! Les régates ont ainsi été courues par des vents de sud-ouest de 14 à 25 nœuds, avec un peu de répit entre les grains le dimanche.

Après 7 manches, un peu de casse et de nombreuses péripéties (bastaque cassée pour Cybèle II et drisse de spi dans le mât pour Bagheera VIII), et des réparations en fin de journée, c’est Bagheera VIII qui prend sa revanche sur l’édition précédente en l’emportant finalement.

Ce temps assez dynamique n’est pas pour déplaire à nos 5.5m, dont Cybèle II – FRA 38 et Bagheera VIII – FRA 43 étaient les dignes représentants. Ils  ont été très à l’aise parmi la flotte des métriques (8m, 6m et 5.5m), souvent premiers en temps réel lorsque le vent continuait de monter. Le classement en temps compensé donne Bagheera VIII – FRA 43 deuxième derrière le 8m italien Aria – ITA 17  et ce malgré une disqualification pour… oubli d’émargement, et Cybèle II – FRA 38 huitième. Ce qui démontre une fois de plus les qualités de notre formule de jauge!

Cyb%C3%A8le-lissac dans Régates 2012

Cybèle II – FRA 38 en bataille rapprochée avec les 6m Normand III et Vert Galant

Cette nouvelle édition a encore prouvé la qualité de ces Voiles de Noirmoutier, espérons maintenant que l’an prochain sera favorable à la venue d’une flotte de 5.5m plus nombreuse!

Enfin, le talent de Valérie Lanata ne se dément toujours pas et elle nous livre encore une superbe galerie de photos de ces régates (lien ci-dessous)…

lien-murella-100x150 (clin d’œil:  figure de spi de Favorita IV – FRA 54…)

Trophée Christian Hauvette

Trophée Christian Hauvette dans Régates 2012 trophée-hauvette

Le voilà, il est prêt! Après quelques… heures de travail, le résultat est à la hauteur de ce que ce trophée représente.

Il ne reste plus qu’aux concurrents de s’aligner au départ, lors de la prochaine Coupe de Cornouailles organisée par le Yacht Club de l’Odet!

 

Vintage Yachting Games: les deux derniers jours

 

Vintage Yachting Games: les deux derniers jours dans Régates 2012 vintage_174

Korrigan – FRA 19 en route vers sa 5ème place

vintage_158 dans Régates 2012

Nirvana – FRA 46 en train d’assurer sa médaille de bronze

Vendredi 13 et samedi 14 juillet: autant faire groupé, car après les agitations de la veille, il n’y aura plus de nouvelle manche validée!

Le vendredi commence « normalement », le signal d’avertissement est prévu à 13 heures. Mais le vent sera capricieux: la seule manche lancée –  par un vent de nord inhabituel – sera annulée alors que le vent tourne franchement puis tombe complètement lorsque la flotte passe la bouée sous le vent… Il n’y aura pas de vent de sud à se lever pour lancer un autre départ! Il subsistera juste assez d’air pour la flotte tourne en rond autour du comité ou aille admirer les villages du bord du lac, au gré des risées aussi peu étendues qu’elles sont faibles.

Le samedi, le comité n’a pas lésiné de motivation: le signa d’avertissement est prévu à 8 heures. C’est après un café très matinal et très fort que Rush VI – FIN 46 sort le premier vers 07h15, suivi de Korrigan puis Nirvana… Malheureusement le vent de Nord matinal des jours passés n’est pas là; le temps est trop couvert et pas encore très chaud… Finalement l’envoi de l’Aperçu sur Hotel ramène toute la flotte à quai. Là, certains y croient et d’autres se font une raison: autant se préparer à gruter! Ce n’est finalement qu’à 14h30 (l’heure limite pour le dernier signal d’avertissement étant fixée à 15h00) que le comité enverra à terre l’Apercu sur Alfa… Fin des courses, début de la manutention!

La fin sera encore haute en couleurs: Korrigan sera gruté en fin d’après-midi par un camion qui se met en place de façon si scabreuse que tout le monde crut qu’il allait basculer dans le lac… mais tout se déroule correctement et à 17h30, les équipages peuvent aller parmi les remorques comparer les carènes. Pendant qu’à l’insu de toute la flotte la remise des prix était avancée de près d’une heure! Tous les équipages de 5.5 arriveront là après la bataille, juste à temps pour fêter les vainqueurs avec un vin blanc pétillant italien étonnamment qualifié de « champagne »! L’équipage de Nirvana part alors à la recherche de ses médailles de bronze…

Avec 5 manches et surtout un classement en utilisant le système « avec bonus » et non pas « a minima » (peu fréquent mais plutôt amusant), les résultats sont les suivants. C’est donc en 5.5m que les français obtiennent le meilleur classement!

classement-VYG

 

 

Vintage Yachting Games: 4ème jour

Jeudi 12 juillet: c’était un jour prévu en « spare », voir de repos ou de promenade touristique. mais comme seules trois manches ont été validées, le comité de course a envoyé tout le monde sur l’eau! Sans que la flotte ne rechigne, d’ailleurs. Pour couronner le tout, le premier signal d’avertissement est même prévu à 10h30, au lieu des 13 heures habituelles.

Finalement, deux manches pourront même être lancées ce jour-là. La première de la journée sera la plus mauvaise manche pour Nirvana comme pour Korrigan: celle-là sera heureusement rayée au classement final, le nombre fatidique des 4 manches ayant été atteint. La suivante sera par contre plus heureuse pour nos 5.5 français: Nirvana l’emporte, et Korrigan se classe 4ème.

Cette cinquième manche est particulièrement animée: la flotte part très compacte et globalement en avance: mais ce n’est pas un rappel général que le comité envoie! Korrigan, en avance de 12 secondes à trois longueurs en latéral du comité, a le temps virer bâbord amures et de revenir faire le tour du comité. Quelle ne fut pas la surprise des autres qui partent au comité de voir au top départ un bateau leur passer devant bâbord amures! Hojwa – AUT 9, aussi en avance, revient sur la ligne du côté de la bouée. Mais Rush VI – FIN 46 et Ballerina 4 – SUI 37 continuent sans se sentir concernés par le pavillon X-Ray, et seront donc disqualifiés « OCS »… Un incident survient ensuite en fin de bord de portant: alors qu’ils sont bord à bord Bâbord amure et que la zone des trois longueurs n’est plus très loin, Manuel V – ITA 36 lofe brutalement Korrigan qui vient de lui annoncer l’existence d’un engagement, voulant désespérément l’empêcher de prendre l’intérieur. Il vient jusqu’à toucher la bôme massive de Korrigan et il s’ensuit un torrent d’interpellation en franco-italien… Korrigan réussit quand même à revenir passer la bouée, le spi s’affalant plus vite qu’on ne le demande. Manuela V enroule la bouée derrière et vire tout de suite pour s’éloigner vers la gauche du plan d’eau. Il n’a pas protesté!

Cependant, surprise: revenu à terre, l’équipage de Korrigan constate que le skipper de manuela V réclame contre lui au motif de la règle 14.  Ce sera long! Après plus d’une heure et demie de procédure, après que cette réclamation soit initialement considérée comme invalide puis ensuite acceptée, le jury déclare la disqualification de Manuela V, considérant en effet qu’il s’agissait en effet d’une situation à l’entrée de la zone des trois longueurs et qu’ainsi les règles 14b, 16.1 et 18.2a sont en faveur de Korrigan. Il était temps que la soirée commence pour l’équipage de Korrigan! Passionné, l’équipage de Manuela V continuera l’histoire de cette procédure…

Vintage Yachting Games: 3ème jour

Mercredi 11 juillet: fort de l’expérience de la veille, avec 15 noeuds de vent établis le matin, le comité a décidé de lancer le premier signal d’avertissement à 10h30. Il y avait donc de l’activité beaucoup pus matinale que d’habitude au port de Santa Cecilia. Ce qui n’aura pas servi à grand chose, la flotte est sortie pour rentrer peu de temps après, faute de vent.
Finalement le vent revient du sud dans l’après-midi et deux manches peuvent être lancées.
Le premier départ est groupé pour la flotte, FRA 19 part très bien placé au comité, lancé après avoir fermé la porte à quelques audacieux. Les bords favorables alternent entre rives ouest et Est, la chance est parfois au rendez-vous! Après un début peu évident, FRA 46 va progressivement remonter vers la tête de la flotte. Mais les italiens sont « originaux » du point de vue comportement en situation de proximité: ITA 49 sera ainsi disqualifié sur réclamation d’ITA 36 pour des lofs un peu sauvages, avec contact, sur le premier bord de portant.
Ce qui donne à l’arrivée: FIN 46 – (ITA 49 DSQ) – FRA 19 – FRA 46 – GER 12 – ITA 14 – SUI 17…

Le deuxième départ, lancé dans un vent molissant, est encore très bon pour FRA 19.
Las, le temps se couvre et les options tactiques s’inversent: la tête de flotte partie sur la gauche voit ITA 14 et la moitié de la flotte lui passer devant avec une option à droite le long de la côte ouest impressionnement favorable!
Les dés sont jetés, ITA 14 caracolent loin en tête… Jusqu’à ce qu’une bascule du vent à l’ouest puis continuant vers le nord n’annonce un gros grain orageux: la flotte, en plein deuxième bord de portant, affale promptement et le comité annonce l’annulation de la manche… Retour sous un ciel noir, lac vert fluo et moutons bien blancs, avec un vent qui finalement est venu progressivement sur la flotte.

12

UNACITA-ISTRES |
COS toujours... |
livr'ados |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association des Personnes O...
| INFOPLANETE
| chansons pour Haiti